La vente à domicile

Etre vendeur à domicile indépendant est un vrai métier…

La Vente Directe est, après la vente en magasin et la vente à distance (catalogue, internet),  la 3ème voie de la distribution. Elle est définie par la configuration suivante selon la FVD (Fédération de Vente à Distance) :

Un vendeur et un acheteur en dehors d’un lieu destiné à la commercialisation »

Etre VDI est un vrai métier, qui, de par les compétences propres à chacun / chacune, une démarche toute personnelle et la possibilité de démonstration du produit ou service en situation réelle, est aujourd’hui très efficace et plébiscité par les marques.

Il n’existe pas de formation à proprement parler obligatoire pour devenir VDI. Il s’agit avant tout de talents existants qui vont se bonifier avec l’expérience.

Tupperware : vente en réunion

Source : Tupperware

La vente directe

La vente directe est un cycle de vente court puisqu’il consiste à supprimer les intermédiaires (services de transport, centrales d’achat, commerciaux,) entre le producteur et le client final. Il n’y a plus qu’une seule étape entre les deux : le vendeur à domicile.

Aujourd’hui, la vente à distance représente plus de 500 000 emplois en France.
C’est la crise économique de 2008 qui a remis au goût du jour un métier pourtant né il y a plus de 50 ans avec les réunions Tupperware. Ce mode de distribution avait été importé des États-Unis mais était devenu passé de mode : image vieillotte et explosion des grandes surface.

C’est dans les années 90 qu’il a retrouvé un nouvel élan, notamment grâce à la création du statut de vendeur à domicile indépendant. Et 2008 a consolidé ce regain d’intérêt.

Les avantages de la vente à domicile

Selon le CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), cet intérêt pour la vente à domicile vient du fait que « La vente directe répond au besoin de lien social, de convivialité et de proximité ». On travaille dans un environnement sécurisant et convivial, lors d’un moment social entre des individus qui souvent se connaissent. C’est idéal aussi pour faire tester les produits avant que le client ne les achète. Il y a une vraie proximité, une écoute du client qui va jouer aussi un rôle dans le choix des produits proposés.

Le métier de VDI correspond bien plus à du conseil qu’à de la vente.

Le métier attire aussi fortement du point de vue du complément de revenus apporté. Que ce soit à temps partiel ou à temps plein, il est possible de générer des revenus non négligeable, voir de faire carrière dans la VDI. Il est possible de générer des salaires mensuels vraiment lucratifs : 2 500€ pour une une conseillère qui coache une vingtaine de vendeuses VDI. En effet, vous formez, une fois vos armes faites sur le terrain, au marketing de réseau est un vrai plus.